;
Text size
Home / Training Programs

What are the Sepsis Canada & LifTING Programs?

  • FREE health research training programs
  • Funded by CIHR
  • Focus on sepsis and life-threatening illnesses
  • Virtual interactive sessions & access to online content via one user-friendly platform
  • Training in research skills, anti-oppressive practices, & interdisciplinary teamwork
  • Mentorship and networking opportunities, training awards, & annual symposium

Application submission deadline: Recruitment for the next cohort begins April, 2023

Que sont les programmes Sepsis Canada et LifTING?

  • Programmes de formation de recherche GRATUITS
  • Financés par les Instituts de recherche en santé du Canada
  • Ciblant le sepsis and les maladies mettant la vie en danger
  • Utile pour developper des compétences en recherche, pratiques anti-oppressives, et travail d'équipe
  • Opportunités de mentorat, bourses de formation, et symposium annuel​

Le recrutement de la prochaine cohorte commence en avril 2023.

Sepsis Canada & LifTING Research Training Programs

 

In 2017, the World Health Organization (WHO) identified sepsis as a global health priority, urging “specific actions to reduce the burden of sepsis through improved prevention, diagnosis, and management”. Understanding the importance of this recommendation, the Sepsis Canada Research Network, funded by the Canadian Institute for Health Research (CIHR), has created the Sepsis Canada Interdisciplinary Research Training Program. This program aims to help future sepsis researchers develop the knowledge, skills, and attitudes required to perform high-quality sepsis research, which will improve the care and outcomes of Canadian sepsis patients.

Who Should Apply?

Sepsis research is complex and requires input from many stakeholders. The Sepsis Canada Interdisciplinary Research Training Program wants to attract various trainee candidates, including patient and family partners, early-career researchers, healthcare professionals, graduate students, postdoctoral fellows, research staff, knowledge translators, and community members.

Curriculum Overview

The program is delivered virtually over two years. Each academic year starts in September and ends in June. We expect trainees to invest about 70 to 80 hours per year (the equivalent of one full work day per month) to meet program requirements. Trainees will learn through preselected learning materials that can be reviewed individually (e.g., readings, podcasts), live interactive virtual sessions and workshops, and short individual or group exercises. Interactive virtual sessions are scheduled on different days and times of the week to promote equal attendance of trainees, regardless of location and work schedule. All live sessions will also be recorded and available for subsequent review.

In Year 1 all trainees follow a core curriculum to gain a broad understanding of sepsis research through three lenses: (1) partnership with patients and families; (2) biomedical research; and (3) clinical, population health, and health services research. Personal and professional development topics in this curriculum include anti-oppressive practices, social justice, Indigenous ways of knowing, research ethics, and multidisciplinary teamwork.

In Year 2 trainees complete more advanced online modules based on their choice of one of three specialization streams: (1) Patient and Family Partnership; (2) Biomedical Research, or (3) Clinical, Population Health, and Health Services Research. Based on individual learning needs, trainees may also register for elective modules in any stream.

Mentorship, Networking, and Professional Development

Central to the program are mentorship, networking, and professional development opportunities. Over the first few months of Year 1, trainees will be encouraged to identify a mentor within Sepsis Canada or another partner organization to receive longitudinal mentorship. Our program will provide multiple opportunities for trainees to find a mentor with whom they have affinities. To further promote networking with different sepsis research stakeholders, an in-person Sepsis Canada Annual Symposium will be held with presentations and workshops. Trainees will be sponsored by the Sepsis Canada Network to attend this activity. Finally, we offer training awards and experiential learning opportunities to help trainees consolidate and apply the many skills they learned throughout the program.

To learn more about the Sepsis Canada Research Project associated with this program, click here.

Programme de formation interdisciplinaire de Sepsis Canada

En 2017, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a identifié l’état septique ou le sepsis comme étant une priorité mondiale sur le plan de la santé; l’OMS a aussi demandé instamment que l’on prenne [traduction] « des mesures spécifiques pour alléger le fardeau du sepsis grâce à une amélioration de la prévention, du diagnostic et de la prise en charge de l’état septique ». Comprenant l’importance de cette recommandation, le Réseau de recherche sur le sepsis du Canada, financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), a créé le Programme de formation interdisciplinaire de Sepsis Canada. Ce programme vise à aider les futurs chercheurs sur le sepsis à développer les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour effectuer de la recherche de grande qualité sur le sepsis, ce qui permettra d’améliorer les soins donnés aux patients canadiens atteints de sepsis et d’améliorer les résultats dans le domaine.

Qui devrait présenter une demande d’inscription au programme?

La recherche sur le sepsis est complexe et nécessite la participation de nombreux intervenants. Le Programme de formation interdisciplinaire de Sepsis Canada veut attirer divers stagiaires, y compris des patients et des familles partenaires, des chercheurs en début de carrière, des professionnels de la santé, des étudiants de cycle supérieur, des boursiers postdoctoraux, du personnel de recherche, des spécialistes du transfert de connaissances ainsi que des membres de la communauté.

Vue d’ensemble du programme

Le programme est offert virtuellement pendant une période s’échelonnant sur plus de deux ans. Chaque année universitaire commence en septembre et se termine en juin. Nous nous attendons à ce que les stagiaires investissent quelque 70 à 80 heures par année (l’équivalent d’une journée de travail à temps plein par mois) afin de respecter les exigences du programme. Les stagiaires vont faire leur apprentissage grâce à du matériel didactique présélectionné dont ils pourront prendre connaissance individuellement (p. ex. : lectures, balados), de même qu’en participant à des séances de formation et à des ateliers virtuels interactifs en direct et à de courts exercices, à faire individuellement ou en groupe. Les séances de formation virtuelles interactives vont être offertes différents jours de la semaine et à différentes heures, afin de favoriser un accès égal aux stagiaires, indépendamment du lieu et de l’horaire du travail. Toutes les séances de formation offertes en direct vont également être enregistrées, afin d’être accessibles ultérieurement.

Au cours de la première année de formation, tous les stagiaires suivent un programme commun, afin d’acquérir une profonde compréhension de la recherche sur le sepsis sous trois angles : 1) partenariat avec le patient et avec la famille; 2) recherche biomédicale; et 3) recherche clinique, recherche sur la santé de la population et recherche dans le domaine des services de santé. Les thèmes visant le perfectionnement personnel et professionnel abordés dans ce programme comprennent les pratiques anti-oppression, la justice sociale, les modes de savoir autochtones, l’éthique en recherche et le travail en équipe multidisciplinaire.

Au cours de la seconde année de formation, les stagiaires suivent des modules au contenu plus avancé en fonction du champ de spécialisation choisi parmi les trois champs de spécialisation suivants : 1) Partenariat avec le patient et avec la famille; 2) Recherche biomédicale; ou 3) Recherche clinique, recherche sur la santé de la population et recherche dans le domaine des services de santé. Compte tenu de leurs besoins individuels en matière de formation, les stagiaires peuvent aussi s’inscrire à des modules optionnels dans chacun des champs de spécialisation.

Mentorat, réseautage et perfectionnement professionnel

Les possibilités de mentorat, de réseautage et de perfectionnement professionnel sont au cœur du programme. Au cours des premiers mois de la première année de formation, les stagiaires vont être encouragés à identifier un mentor au sein de l’équipe de Sepsis Canada ou au sein d’un autre organisme partenaire, grâce à un programme de mentorat de groupe longitudinal et à d'autres activités. Notre programme va offrir aux stagiaires plusieurs possibilités leur permettant de trouver un mentor avec lequel ils auront des affinités.

Afin de favoriser davantage le réseautage avec divers intervenants du domaine de la recherche sur le sepsis, Sepsis Canada tiendraun symposium annuel en présentiel, au cours duquel il y aura des présentations et des ateliers. Le réseau Sepsis Canada commanditera les stagiaires afin de leur permettre de participer à cette activité. Enfin, nous offrons des bourses de formation et des possibilités d’apprentissage expérientiel pour aider les stagiaires à consolider et à mettre en pratique les nombreuses compétences acquises depuis le début du programme.

 

 

Canadian research on life-threatening illnesses has been incredibly productive, and yet the care and outcomes of patients suffering from life-threatening illnesses have not progressed as rapidly. Acutely ill Canadian patients also continue to experience important health inequalities related to socioeconomic status, racial or cultural background, gender, sexual orientation, and location. To overcome these barriers, the Life-Threatening Illness National Group (LifTING) Health Research Training Program was funded by the Canadian Institute for Health Research (CIHR) to train future researchers on the knowledge, skills, and attitudes needed to engage in interdisciplinary, interprofessional, and inclusive research, thus improving the care and outcomes of patients with life-threatening illnesses.

The program tackles the above issues through four core principles: (i) breaking silos between different research domains and researchers by encouraging these various groups to train together and collaborate, (ii) providing a safe learning environment where trainees can speak and be heard, (iii) integrating EDI principles, including anti-oppressive practices and social justice, throughout the program; and (iv) ensuring rigour based on best educational practices, innovative strategies, and continuous improvement of the program.

Who Should Apply?

Research on life-threatening illnesses is complex and requires input from many stakeholders. The LifTING Health Research Training Program wants to attract various trainee candidates, including patient and family partners, early-career researchers, healthcare professionals, graduate students, postdoctoral fellows, research staff, knowledge translators, and community members.

Curriculum Overview

The program is delivered virtually over two years. Each academic year starts in September and ends in June. We expect trainees to invest about 70 to 80 hours per year (the equivalent of one full work day per month) to meet program requirements. Trainees will learn through preselected learning materials that can be reviewed individually (e.g., readings, podcasts), live interactive virtual sessions and workshops, and short individual or group exercises. Interactive virtual sessions are scheduled on different days and times of the week to promote equal attendance of trainees, regardless of location and work schedule. All live sessions will also be recorded and available for subsequent review.

In Year 1 all trainees follow a core curriculum to gain a broad understanding of research on life-threatening illnesses through three lenses: (1) that of an investigator; (2) of a collaborator; and (3) of a research coordinator. Personal and professional development topics in this curriculum include anti-oppressive practices, social justice, Indigenous ways of knowing, research ethics, and multidisciplinary teamwork.

In Year 2 trainees complete more advanced online modules based on their selection of one of three specialization streams: the (1) Investigator stream; (2) Collaborator stream, or (3) Research Coordinator stream. Based on individual learning needs, trainees may also register for elective modules that belong to any stream.

Mentorship, Networking, and Professional Development

Central to the program are mentorship, networking, and professional development opportunities. Over the first few months of Year 1, trainees will be encouraged to identify a mentor within the or another partner organization to receive longitudinal mentorship. Our program will provide multiple opportunities for trainees to find a mentor with whom they have affinities. To further promote networking with different research stakeholders, an in-person Annual Symposium will be held with presentations and workshops. Trainees will be sponsored to attend this activity. Finally, we offer training awards and experiential learning opportunities to help trainees consolidate and apply the many skills they learned throughout the program.

To read the full press release on this grant, click here.

Programme de formation en recherche sur les maladies potentiellement mortelles LifTING

Au Canada, la recherche effectuée sur les maladies potentiellement mortelles a été extraordinairement productive; toutefois, les soins donnés aux patients atteints d’une maladie potentiellement mortelle et les résultats dans le domaine n’ont pas progressé aussi rapidement. Les patients canadiens atteints d’une maladie aiguë sont encore aux prises avec d’importantes inégalités en termes de santé, en raison de leur statut socioéconomique, de leur race ou de leurs antécédents culturels, de leur orientation sexuelle ou de leur situation géographique. Pour surmonter ces obstacles, le programme de formation en recherche sur les maladies potentiellement mortelles LifTING (plateforme LifTING, acronyme de Life Threatening Illness National Group) a reçu du financement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), dans le but de former de futurs chercheurs sur les connaissances, les compétences et sur les attitudes nécessaires pour s’engager dans la recherche interdisciplinaire, interprofessionnelle et inclusive, améliorant ainsi les soins donnés aux patients atteints d’une maladie potentiellement mortelle et les résultats obtenus avec ces patients.

Le programme se penche sur les enjeux énumérés ci-dessus en se fondant sur quatre principes fondamentaux : i) décloisonner les différents domaines de recherche et les chercheurs, en encourageant ces divers groupes à se former ensemble et à collaborer les uns avec les autres; ii) offrir un milieu d’apprentissage sécuritaire, où les stagiaires peuvent s’exprimer et être écoutés; iii) intégrer, dans l’ensemble du programme, les principes d'équité, de diversité et d'inclusion, y compris les pratiques anti-oppression et la justice sociale; et iv) assurer la rigueur fondée sur les meilleures pratiques éducatives, sur des stratégies novatrices et sur l’amélioration continue du programme.

Qui devrait présenter une demande d’inscription au programme?

La recherche sur les maladies potentiellement mortelles est complexe et nécessite la participation de nombreux intervenants. La plateforme LifTING désire attirer divers stagiaires, y compris des patients et des familles partenaires, des chercheurs en début de carrière, des professionnels de la santé, des étudiants de cycle supérieur, des boursiers postdoctoraux, du personnel de recherche, des spécialistes du transfert de connaissances ainsi que des membres de la communauté.

Vue d’ensemble du programme

Le programme est offert virtuellement pendant une période s’échelonnant sur plus de deux ans. Chaque année universitaire commence en septembre et se termine en juin. Nous nous attendons à ce que les stagiaires investissent quelque 70 à 80 heures par année (l’équivalent d’une journée de travail à temps plein par mois) afin de respecter les exigences du programme. Les stagiaires vont faire leur apprentissage grâce à du matériel didactique présélectionné dont ils pourront prendre connaissance individuellement (p. ex. : lectures, balados), de même qu’en participant à des séances de formation et à des ateliers virtuels interactifs en direct et à de courts exercices, à faire individuellement ou en groupe. Les séances de formation virtuelles interactives vont être offertes différents jours de la semaine et plusieurs fois par semaine, afin de favoriser un accès égal aux stagiaires, indépendamment du lieu et de l’horaire du travail. Toutes les séances de formation offertes en direct vont également être enregistrées, afin d’être accessibles ultérieurement.

Au cours de la première année de formation, tous les stagiaires suivent un programme commun, afin d’acquérir une profonde compréhension de la recherche sur le sepsis sous trois angles : 1) chercheur; 2) collaborateur; et 3) coordonnateur de la recherche. Les thèmes visant le perfectionnement personnel et professionnel abordés dans ce programme comprennent les pratiques anti-oppression, la justice sociale, les modes de savoir autochtones, l’éthique en recherche et le travail en équipe multidisciplinaire.

Au cours de la seconde année de formation, les stagiaires suivent des modules au contenu plus avancé offerts en ligne, dans l’un des trois champs de spécialisation suivants : 1) chercheur; 2) collaborateur; ou 3) coordonnateur de la recherche. Compte tenu de leurs besoins individuels en matière de formation, les stagiaires peuvent aussi s’inscrire à des modules optionnels dans chacun des champs de spécialisation.

Mentorat, réseautage et perfectionnement professionnel

Les possibilités de mentorat, de réseautage et de perfectionnement professionnel sont au cœur du programme. Au cours des premiers mois de la première année de formation, les stagiaires vont être encouragés à identifier un mentor au sein de l’équipe de Sepsis Canada ou au sein d’un autre organisme partenaire, afin de participer à un programme de mentorat longitudinal. Notre programme va offrir aux stagiaires plusieurs possibilités leur permettant de trouver un mentor avec lequel ils auront des affinités. Afin de favoriser davantage le réseautage avec divers intervenants dans le domaine de la recherche sur le sepsis, Sepsis Canada tiendra un symposium annuel en présentiel, au cours duquel il y aura des présentations et des ateliers. Les stagiaires seront commandités pour participer à cette activité. Enfin, nous offrons des bourses de formation et des possibilités d’apprentissage expérientiel afin d’aider les stagiaires à consolider et à mettre en pratique les nombreuses compétences acquises depuis le début du programme.

The instructions below apply to both the Sepsis Canada and LifTING Research Training Programs. Note there is also an option to join both programs simultaneously because many of the program requirements overlap. This increases the total time commitment from about 70–80 hours per year to about 90–100 hours per year. Upon completion of program requirements for both programs, you will be awarded two separate certificates.

Please prepare the 4 elements listed below and merge them into a single Microsoft Word or PDF document. After, complete the following online application form.

Alternatively, if you prefer to submit a hardcopy application through the mail, download the form and complete it, append the four elements outlined above, then send it to the following address: 

Attn: Dr. Dominique Piquette, Sunnybrook Health Sciences Centre, 2075 Bayview Avenue, room D-108, Toronto, ON, M4N3M5

Application submission deadline: Recruitment for the next cohort begins April, 2023

1. Personal Statement

Write a 1-page personal statement (maximum 500 words) speaking to the following:

a) Why are you applying? What are your motivations for investing your time to pursue this training? How do you expect this training to benefit you and/or the groups you belong to?

b) What research experience (e.g., as a user, collaborator, lead investigator, study participant, and so on) do you have, if any? What are your interests and life experiences with respect to the Canadian healthcare system, and if applicable, with life-threatening illness or sepsis?

c) How would you describe your ability and willingness to work within diverse teams by collaborating with colleagues who may have different professional backgrounds, priorities, or values?

d) What are your views on patient and family members participating in healthcare organizations to conduct research and/or guide policy decision-making (e.g., related to sepsis or life-threatening illness)?

e) What are your long-term personal or career goals, and how will this training help you achieve them?

2. Anti-Oppression & Social Justice Statement

Include a brief statement (maximum 150 words) outlining your commitment to anti-oppressive practices and social justice, which are often framed broadly as equity, diversity, and inclusion (EDI). You are encouraged to draw upon your past experiences and to include any relevant objectives you may have.

3. Curriculum Vitae or Resume 

Include your curriculum vitae or resume (maximum 5 pages) and ensure it supports the points in your personal statement. Where applicable, include your education, training, professional activities, volunteer work, organization memberships, community engagement activities, research experience (if any), publications and grants (if any), awards, special recognitions, etc. 

4. Letter of Support

Lastly, include a letter of support written by someone who knows you professionally (such as a mentor, co-worker, employer, champion/lead from an organization or group to which you have belonged) that speaks to your interests, abilities, and/or experiences in alignment with your personal statement. If applicable, the letter should explain how this person and/or organization plans to support you if you are accepted into the program.

Directives relatives à la présentation d’une demande

Les directives ci-dessous s’appliquent au programme Sepsis Canada ainsi qu’à la plateforme de recherche LifTING. Veuillez noter qu’il est également possible de suivre les deux programmes simultanément, car bon nombre des exigences des deux programmes se chevauchent. En termes de temps, l’inscription aux deux programmes simultanément nécessite un engagement de temps qui passe de quelque 70‑80 heures par année à quelque 90–100 heures par année. Dès qu’un participant a satisfait à l’ensemble des exigences des deux programmes, il reçoit deux certificats distincts. 

Veuillez préparer les quatre documents décrits ci-dessous et les intégrer dans un document unique en format Word ou PDF. Veuillez vous assurer que vos prénom et nom figurent dans le nom du fichier. Ensuite, remplissez en ligne le formulaire de demande suivant.

Si vous préférez, vous pouvez également présenter une copie papier de votre dossier, que vous ferez parvenir par la poste; il suffit alors de télécharger le formulaire ici, de le remplir et de l’annexer aux quatre documents décrits ci-dessus, puis de faire parvenir votre dossier à l’adresse suivante:

À l’attention de la Dre Dominique Piquette, Sunnybrook Health Sciences Centre, 2075 Bayview Avenue, room D-108, Toronto, Ontario  M4N 3M5

La date limite pour présenter une demande d’inscription est le : Le recrutement de la prochaine cohorte commence en avril 2023.

  1. Essai personnel

Rédigez un essai personnel d’une page (maximum : 500 mots), dans lequel vous aborderez les thèmes suivants : 

a) Pourquoi présentez-vous une demande? Qu’est-ce qui vous motive à investir votre temps pour suivre cette formation? Selon vous, comment cette formation va-t-elle vous bénéficier et/ou aux autres groupes auxquels vous appartenez?

b) Quelle expérience de la recherche (p. ex : à titre d’utilisateur, de collaborateur, de chercheur principal, de participant à une étude, etc.) avez-vous, le cas échéant? Quels sont vos intérêts et vos expériences de vie quant au système de santé canadien et, s’il y a lieu, quant aux maladies potentiellement mortelles ou quant au sepsis?

c) Comment décririez-vous votre capacité à travailler et votre volonté de le faire au sein d’équipes diversifiées en collaborant avec des collègues pouvant avoir des priorités ou des valeurs ou des antécédents professionnels différents?

d) Comment entrevoyez-vous la participation du patient et des membres de sa famille à des organismes de santé pour effectuer de la recherche et/ou pour orienter la prise de décisions en matière de politiques (p. ex. : ayant trait au sepsis ou aux maladies potentiellement mortelles)?

e) Quels sont vos objectifs personnels ou professionnels, et comment cette formation vous aidera-t-elle à les atteindre

 2. Déclaration relative aux pratiques anti-oppression et à la justice sociale

Incluez une brève déclaration (maximum : 150 mots) décrivant votre engagement à adopter des pratiques anti-oppression et de justice sociale, que l’on regroupe généralement sous les termes d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI). Nous vous encourageons à miser sur vos expériences passées et à mentionner tout objectif pertinent que vous pouvez avoir.

  1. Curriculum vitæ 

Veuillez inclure votre curriculum vitæ (maximum : cinq (5) pages) et veuillez vous assurer qu’il étaye ce que vous avez fait valoir dans votre essai personnel. Le cas échéant, décrivez vos études, votre formation, vos activités professionnelles, le bénévolat que vous avez fait, votre appartenance à des organisations, les activités relatives à votre engagement communautaire, votre expérience de la recherche (le cas échéant), vos publications ainsi que les bourses et les prix que vous avez reçus (le cas échéant), les hommages spéciaux dont vous avez fait l’objet, etc.

  1. Lettre d’appui

Enfin, veuillez inclure une lettre d’appui signée par une personne qui vous connaît sur le plan professionnel (comme un mentor, un collègue, un employeur, le porte-drapeau d’une cause/le dirigeant d’une organisation ou d’un groupe dont vous avez déjà fait partie), qui décrit vos intérêts, vos capacités et/ou vos expériences en lien avec votre essai personnel. S’il y a lieu, cette lettre devrait également expliquer comment son signataire et/ou cet organisme prévoit vous soutenir si votre demande d’inscription au programme est acceptée. 

For any inquiries about the program or application process, please contact the Program Manager, Dr. Andrew LoGiudice (andrew.logiudice@sri.utoronto.ca).

Faites parvenir un courriel au gestionnaire du programme, le Dr Andrew LoGiudice, (andrew.logiudice@sri.utoronto.ca) si vous avez d’autres questions.